La vitesse lumière, la prochaine étape de l’impression 3D

La vitesse lumière, la prochaine étape de l’impression 3D

Aujourd’hui, l’imprimante 3D a su conquérir presque tous les secteurs d’activités. Les constructeurs de l’aéronautique, de l’automobile et même les stylistes n’hésitent point à utiliser cette technologie chaque jour plus innovant. Dans sa quête de l’amélioration, la prochaine étape visée par les constructeurs d’imprimantes 3D est la vitesse lumière. Quels sont les avantages d’une pareille avancée technologique ?

La vitesse lumière, la prochaine étape de l’impression 3D

Impression 3D à la vitesse lumière : que faut-il savoir ?

Mise au point par des experts d’origine californienne, cette nouvelle technologie fonctionne par le biais d’un projecteur placé sous le contrôle d’un ordinateur. Approche différente de celle utilisée pour une impression 3D, cette nouvelle technologie se base sur une approche technologique très utilisée dans le secteur de la radiographie.

Baptisée fabrication additive volumétrique par reconstruction tomographique, la technique utilisée pour une impression 3D à la vitesse lumière offre une large palette de choix de matériaux.

Basée sur la technique de photopolymérisation, cette nouvelle technologie est cent fois plus rapide que les techniques d’impressions 3D utilisées actuellement. Au lieu de se baser uniquement sur une seule source lumineuse, cette équipe de concepteurs californiens s’est imaginé un système pouvant utiliser deux différentes sources de lumière avec différente longueur d’onde.

L’idée développée par ces chercheurs est de mettre en place un système qui ferait interagir deux résines avec ces deux lumières. L’une des résines contiendrait un agent photo activateur en vue d’une solidification et l’autre, un agent photo inhibiteur pour l’inhibition de la solidification.

Cette nouvelle technologie constituerait donc la nouvelle solution face aux divers problèmes rencontrés dans beaucoup de systèmes de polymérisation au terme desquels la résine tend à se solidifier, mettant fin au processus d’impression.

Impression 3D à la vitesse lumière : quels sont les avantages ?

Dernière prouesse d’origine américaine, l’impression 3D à la vitesse de la lumière offre de nombreux avantages à son utilisateur. Pouvant être utilisée aussi bien dans le monde du textile que de la construction automobile, l’impression 3D à la vitesse de la lumière permet d’obtenir en de très brefs délais des pièces uniques.

Avec un résultat sans faille et plus lisse que celui qu’on obtiendrait d’une impression 3D, l’impression 3D à la vitesse de la lumière séduirait plus d’un. Elle représente l’atout idéal pour tous les constructeurs désirant se faire démarquer de la concurrence.

Offrant un gain de temps exceptionnel, cette nouvelle technologie permettrait de fabriquer une pièce d’environ deux mètres de hauteur dans l’espace d’une heure. Ce nouveau moyen permet alors d’accélérer la production en se basant sur un système de lumière et de résine.

Elle permettrait surtout aux constructeurs automobiles de construire des pièces personnalisées selon les exigences du client. Grâce à elle, l’on pourrait rénover en très peu de temps un véhicule pour lui faire retrouver sa jeunesse d’autres fois.

Aussi, la technologie utilisée par l’imprimante 3D à la vitesse de lumière permettrait à ces mêmes constructeurs d’automobiles de réduire le poids du moteur de leurs véhicules, mais aussi d’améliorer davantage la qualité de leur construction.

Bon à savoir

La nouvelle prouesse américaine offre une infinité de possibilités de constructions. En effet, l’imprimante 3D à la vitesse de la lumière permet :

  • une diversité de production adaptée aux exigences du consommateur ;
  • un gain de temps considérable ;
  • une diminution des matériaux à utiliser.

Hormis ces différents avantages, cette technologie permettrait l’utilisation des matériaux présentant une viscosité très élevée.

Face aux nombreux avantages de cette impression 3D, il serait tout à fait logique de voir une augmentation des partenariats entre les constructeurs automobiles, ceux de l’aéronautique, les designers et les concepteurs de cette innovation.

La vitesse lumière, la prochaine étape de l’impression 3D
5 (100%) 1 vote