Des chercheurs ont pu transformer le signal Wi-Fi en électricité

Des chercheurs ont pu transformer le signal Wi-Fi en électricité

L’avenir de l’électronique dépend en grande partie des chercheurs scientifiques qui ne cessent d’innover et de démontrer combien la science et la technologie peuvent être impressionnantes. L’imagination poussée de ces scientifiques les amène à affirmer qu’il est possible de transformer les ondes de type Wi-Fi en courant électrique pour alimenter les appareils électroniques.

L’une des raisons qui ont poussé à ce raisonnement est de trouver une alternative fiable aux piles polluantes. Et dans cet élan de recherche de solutions appropriées pour alimenter les appareils portables et même les appareils médicaux de tailles raisonnables, ces scientifiques sont arrivés à montrer qu’il existe des signaux Wi-Fi qui pourraient bien devenir les chargeurs du futur. L’idée générale est d’avoir une technologie fondée sur des antennes redresseuses.

Des chercheurs ont pu transformer le signal Wi-Fi en électricité

L’électronique flexible

C’est un composant constitué d’une antenne radioélectrique flexible, dont le rôle est de convertir les ondes électromagnétiques en électricité. Autrement dit c’est un nouvel appareil qui est en mesure de capter le Wi-Fi et de le convertir en électricité qu’on peut utiliser. Cette innovation a permis de créer des modèles d’antennes redresseuses qui se montrent très économiques avec une possibilité de production à grande échelle. Ces chercheurs rêvent de transformer la société par la digitalisation est au rendez-vous. Les premiers modèles crées ont une efficacité maximale d’environ 40 %, rigides mais trop chers à produire.

Avantage de cette nouvelle technologie

Le principal avantage, c’est qu’elle est moins coûteuse et pourrait être utilisée pour créer des appareils souples, comme des appareils médicaux ou des objets connectés. Grâce à des recherches, les chercheurs ont montré que les appareils peuvent produire environ 40 microwatts d’énergie lorsqu’il est exposé à une puissance classique de signaux Wi-Fi. De façon générale, ce dispositif est en véritable progression et il est nécessaire qu’avant qu’il ne puisse être proposé au grand public, plusieurs années s’écoulent.

Notre environnement est saturé d’ondes en tout genre, lesquelles ondes sont utilisées par nos appareils pour communiquer entre eux, sans fil. En grande partie, la puissance de ces ondes est perdue et finit par être absorbée par l’environnement.

Avec son équipe, un professeur du département d’ingénierie électrique et des sciences informatiques du MIT, a développé un circuit qui est en mesure d’effectuer une telle opération à base d’ondes à haute fréquence issues des réseaux wifi. Étant flexible et fin, ce circuit pourrait être une solution idéale pour alimenter des appareils et des objets connectés à venir.

Les véritables composants d’une telle technologie

D’après Freevolt, il existe trois composants principaux pour une telle technologie à savoir :

  • Une antenne à plusieurs bandes, qui capte une quantité importante d’ondes électromagnétiques
  • Un redresseur, qui transforme ces ondes en électricité
  • Un module qui gère de l’alimentation et qui optimise ainsi la production

Au cours d’une conférence de presse de lancement, Paul Drayson inventeur du système, a présenté un modèle qui alimente en électricité une diode électroluminescente bleue. Cette diode avait une intensité de brillance qui varie en fonction du nombre de smartphones allumés à proximité. Au cours de cette présentation, il a fait usage de cette technologie pour faire fonctionner son micro grâce aux ondes. Aujourd’hui, des chercheurs ont élaboré un nouveau type d’antenne redresseuse.

Le système est constitué d’une antenne RF (à radiofréquence) flexible, qui capture les ondes électromagnétiques ainsi que les ondes Wi-Fi, en les restituant sous forme d’énergie électrique alternatif.

L’antenne est reliée à un dispositif dont la conception est récente, et qui est doté d’un semi-conducteur bidimensionnel épais de quelques atomes seulement. Le signal discontinu circule dans le semi-conducteur, qui le convertit en un courant continu. Ce courant peut alors être utilisé pour alimenter des circuits électroniques, ou pour des usages ordinaires. Ainsi, le dispositif capture et transforme passivement les signaux Wi-Fi présents en un courant continu qui est directement utilisable.

Des chercheurs ont pu transformer le signal Wi-Fi en électricité
5 (100%) 1 vote