L'impression 3D en version magnétique

L’impression 3D en version magnétique

L’impression 3D est un secteur qui ne cesse pas de connaitre des innovations. Ce qui explique la curiosité qu’il suscite souvent auprès du public. Il faut aussi dire que ce procédé révolutionnaire a de quoi plaire et intriguer plus d’un. C’est ce qui fait que de plus en plus de chercheurs se sont intéressés à ce secteur. L’un d’entre eux a d’ailleurs récemment mis au point un processus d’impression 3D magnétique. Pour vous, nous nous sommes justement attardés sur cette découverte.

L'impression 3D en version magnétique

Brève présentation du processus d’impression 3D

L’impression 3D est une technologie qui permet la réalisation des objets en 3 D. Destinée aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers, cette technique de fabrication de pièces en volume a de quoi révolutionner le quotidien de ceux qui s’en servent. Elle peut servir pour l’impression de tous les types d’objets.

Très pratique, l’impression 3D est désormais présente dans tous les secteurs. C’est ainsi qu’elle peut être utile pour :

  • La médecine ;
  • L’alimentation ;
  • L’architecture ;
  • La joaillerie ;
  • L’art ;
  • L’automobile.

Presque plus aucun domaine ne lui échappe. Ne soyez donc plus étonné s’il vous arrive d’entendre parler d’organes humains, de bijoux ou de matériaux de construction obtenus grâce à une impression 3D.

Il est assez facile de se servir de l’imprimante 3D. Ce que vous aurez à faire consistera en grande partie à donner le fichier STL à votre appareil pour ce que ce dernier à partir d’une application spécifique réalise votre impression. Cette technologie est de plus en plus accessible au grand public. C’est d’ailleurs ce qui explique la chute des prix des imprimantes 3D.

Explications du processus de fonctionnement de l’impression 3D magnétique

Un chercheur suisse de l’université de sciences appliquées de Zurich a réfléchi à l’élaboration d’un procédé d’impression 3D pour la création d’objets comprenant de l’aimant. Il pourrait s’agir d’une technique qui révolutionnera la manière dont les ingénieurs s’y prennent pour le développement et les tests. En effet, même si certains scientifiques se sont déjà intéressés à l’impression 3D magnétique, force est de constater qu’elle n’est pas encore très développée.

À partir du modèle expérimental de pompe cardiaque du doctorant suisse, on a pu avoir une idée du fonctionnement de l’impression 3D magnétique. C’est ainsi qu’il s’agit d’un système qui consiste à associer du plastique à de la poudre aimantée afin d’obtenir des filaments d’impression 3D. Ceux-ci sont par la suite retirés de façon progressive par couches afin de former la pièce que vous souhaitez obtenir pour que cette dernière soit aimantée dans un champ externe.

Toutefois, le chercheur suisse s’est rendu compte que la tâche la plus compliquée résidait dans le dosage des quantités à mélanger. Ce n’est qu’à force de tests qu’il a su trouver le juste milieu entre la flexibilité et la force magnétique. En ce qui concerne le modèle de pompe cardiaque dotée d’aimants, l’accent a été mis sur la complexité aussi bien magnétique que géométrique.

Interrogé à ce sujet, il a affirmé que son objectif n’était pas de mettre au point un appareil d’une grande fiabilité, mais de simplement prouver que la conception de la pompe pouvait se faire en une étape unique. Cependant, il a dû patienter une quinzaine d’heures avant d’en finir avec son appareil qui comprenait finalement dix pièces parmi lesquelles huit aimants.

Ce qu’il faut retenir

Malgré cette innovation majeure, le doctorant précise que le seul objectif de ses recherches était d’expérimenter la technique d’impression 3D magnétique. Son appareil n’est donc pas encore à l’étape de commercialisation. Il reconnait également que de nombreuses améliorations sont à faire en ce qui concerne les matériaux et la qualité du traitement. Cependant, une fois perfectionnée, cette technique pourrait être utile pour la fabrication de moteurs électriques ou de disques de stockage.

L’impression 3D en version magnétique
5 (100%) 1 vote