Les smartphones pliables seront-ils rentables ?

Les smartphones pliables seront-ils rentables ?

L’annonce de leur sortie a aiguisé les appétits et déclenché une certaine excitation de millions de personnes. Les réseaux sociaux ont abondamment servi de canaux par lesquels les internautes se montrent impatients quant à la commercialisation des smartphones pliables qui viendront bousculer fortement. Ce qui attise la passion chez les futurs utilisateurs est la faculté qu’offrira le smartphone pliable de se laisser plié et déplié au gré de l’envie de son acquéreur.

Il s’agira pour certains commentaires surexcités d’avoir aussi bien un smartphone qu’une tablette dans un seul appareil. Cela équivaut à disposer d’une grande interface et de facto avoir l’aisance de piloter en tout confort les applis. Dans la réalité, l’usage du smartphone pliable pourra se traduire par le fait que, désormais, où ils se trouvent, les utilisateurs peuvent en toute facilité déplier l’écran et suivre en format des séries et des films. En train ou en métro, les smartphones pliables peuvent suivre leur utilisateur.

Pour beaucoup, ce sera la concrétisation d’un vœu pieux émis des années plus tôt par les géants de la téléphonie mobile. Le premier jet d’idée de la fabrication d’un smartphone pliable avait été mis émis par la firme coréenne Samsung. En 2019, les vitrines seront envahies par une kyrielle de smartphones pliables dont les grandes marques auront été précurseurs. Ces bijoux ultra flexibles auront un prix plus élevé que la moyenne des smartphones actuellement vendus sur le marché.  

Les smartphones pliables seront-ils rentables ?

Un prix relativement élevé

Les smartphones pliables annoncés à grand renfort médiatique pour ouvrir le bal d’une ère de révolution tech ne seront pas bon marché. Tout le monde ne peut se l’offrir. Du moins, il faudra casser la tirelire pour avoir le privilège de l’avoir entre les mains. Les prix annoncés pour les smartphones pliables franchissent le seuil des 2000 euros TTC.  

Le smartphone pliable Galaxy F de Samsung est estimé à 1560 euros HT. Ce géant repousserait ainsi toutes les limites de prix connues pour un smartphone grand public. Ce prix d’achat qui touche le plafond place la Galaxy F au-dessus de l’iPhone XS Max, qui faisait déjà de la barre des 1000 euros. Le prix serait de nature à refroidir l’ardeur de ceux qui nourrissaient l’envie d’être parmi les tout premiers utilisateurs de ce joyau griffé Samsung. Pour Samsung qui prévoit un million d’exemplaires du smartphone Galaxy F, ça fait un gros chiffre d’affaires.

Si le modèle rencontre un franc succès sur le marché, c’est bien plausible que le fabricant sud-coréen fasse une réédition du modèle pour augmenter sa rentabilité.

Huawei veut capter sa part du marché

Par ailleurs, la firme chinoise Huawei mise sur le smartphone pliable. On avance que cette entreprise s’apprête à mettre sur le marché plus de 100 000 modèles de son smartphone pliable. Calculée à une grande échelle, la vente de ce bijou devra aussi permettre à Huawei de rentabiliser son investissement. Les autres grands noms de la téléphonie ne proposeront pas des prix qui auront tendance à s’éloigner de ce qu’on sait déjà.

  • Prix élevé ;
  • Au-delà des 1 500 € ;
  • 1 millions d’exemplaires prévus par Samsung ;
  • 100 000 modèles chez Huawei.

Une année pleine de surprises à découvrir

2019 se présente de tous les points de vue comme une année décisive pour les géants de la téléphonie mobile Huawei, Samsung, LG, Intel, Motorola, Appel, Oppo de se positionner dans une posture de suprématie. Les fabricants qui ne combleront pas les envies des utilisateurs verront probablement leurs côtes baisser et voir d’autres marques leur ravir la vedette. L’expérience des smartphone pliables repousse davantage loin les limites de la technologie. Après les smartphones pliables, quel serait le prochain objectif de ces géants qui ne tarissent jamais d’imagination ?

Les smartphones pliables seront-ils rentables ?
5 (100%) 1 vote
D'autres articles peuvent vous aider :