Intel affronte ses concurrents et lance sa gamme de smartphones pliables

Intel affronte ses concurrents et lance sa gamme de smartphones pliables

Samsung mettra sur le marché son fameux Galaxy F, une tendance de téléphone souple. La compagnie a beaucoup travaillé sur le design pour rendre la machine attrayante par rapport à ses concurrentes. Le modèle se replie en deux Xiaomi créées aussi le même mécanisme. Il a déjà montré en vidéo le fonctionnement de son produit technologique. Ce dernier se distingue par son mode de pliage : le haut et le bas se rabattent. C’est maintenant autour de l’Intel de sortir son high-tech. Son smartphone sous Windows peut se déplier comme tous les autres. La différence est que c’est un téléphone pliable en trois : elle peut ressembler à un mini-pc portable à clavier tactile, ou à une grande tablette.

Intel affronte ses concurrents et lance sa gamme de smartphones pliables

Aperçu sur la société Intel Corporation

Intel Corporation a vu le jour en juillet 1968. Au début, elle ne produisait que des semi-conducteurs dont elle est la première fabricante mondiale. La société est créée par Andrew Grove, Robert Noce et Gordon Moore, qui sont tous des Américains. Elle a également créé :

· Le premier microprocesseur x86 ;

· Des mémoires flash ;

· Des cartes mères ;

· Des processeurs graphiques.

L’industrie compte bien se marquer dans le marché des téléphones souples cette année 2019, avec sa gamme de 3 en 1. Il peut être utilisé à la fois comme tablette, pc ou smartphone. En d’autres termes, il est possible de le plier en 3. Intel a déjà déposé son brevet en 2017. C’est le site Let’s GO digital qui l’a repéré pour pouvoir former un rendu 3D du modèle même, en prenant exemple sur le croquis. 

Ce modèle se distingue des autres parce qu’elle fonctionne sous une version de Windows 10. De plus, un stylet est offert lors de son achat.

La potentialité d’un écran Infinity Flex du smartphone 3D Intel

La grande particularité de cette gamme est l’écran qui peut se plier en 3. En effet, c’est un nouveau fonctionnement qui permet au téléphone d’être souple. Le processus d’enrichissement de cette recherche a duré 7 ans, pour l’entreprise américaine comme pour Samsung, d’après le vice-président directeur du développement visuel et de la recherche de ce dernier. La nature pliable et dépliable de l’appareil est censée être un mouvement durable et naturel. Le travail a pris du temps pour qu’après de fréquentes manipulations, la qualité de l’affichage de l’écran ne connaisse pas de dégradation. Cela permet à l’utilisateur de plier des centaines de fois sa machine sans porter atteinte à sa bonne marche, sans qu’elle montre des signes d’usure.

En raison de discrétion, l’écran est encore enveloppé dans une coque épaisse. Les dimensions de l’écran plié ne seront pas les mêmes que pour celui du second écran. Ce dernier sera visible à l’extérieur quand l’article sera reployé.

Intel met en valeur la haute performance des composants de son téléphone flexible

Au prime abord, l’appareil est doté d’un écran du dernier cri qui ne connaitra pas d’éraillement après maints usages. De deux, la caméra sera placée sur l’appareil à travers des trous perforés. Le dos comme le devant de ce dernier en disposera au moins un de chaque. Des sources qui ont été témoins de cette nouveauté affirment que l’appareil photo est basé sur un triple objectif comme pour le modèle S10, une information qui reste à confirmer à la sortir de ce produit.

La place de la batterie, du refroidissement, de l’appareil photo a été minutieusement étudiée pour que la manipulation du téléphone soit pratique. Puisque le smartphone fait office à Windows, il est présenté sous trois différentes formes. Quand un écran est déplié, la machine ressemble à un mini-ordinateur avec un écran tactile. Complètement déplié, il devient une tablette tactile indépendante.

Intel affronte ses concurrents et lance sa gamme de smartphones pliables
5 (100%) 1 vote
D'autres articles peuvent vous aider :