CES 2019 : Premier bain de foule pour le Royole FlexPai

CES 2019 : Premier bain de foule pour le Royole FlexPai

La marque de téléphonie mobile chinoise Royole était présente au CES 2019 le 7 janvier 2019 pour présenter le Royole FlexPai, le tout premier smartphone pliable. Cette présentation qui, en principe, doit hisser Royole sur le podium des meilleures marques de smartphone ne semble pas faire l’unanimité. Le fabricant serait-il trop vite allé en besogne ?

CES 2019 : Premier bain de foule pour le Royole FlexPai

Le Royole FlexPai, le premier smartphone pliable de l’histoire

Alors que Huawei, Samsung et Apple maintenaient tous les amateurs de gadgets révolutionnaires en haleine, le fabricant d’appareils électroniques Royole a frappé un grand coup.

Au CES 2019, le rendez-vous annuel des geeks, organisé à Los Angeles le 7 janvier 2019, Royole a présenté son smartphone pliable, le tout premier proposé au grand public. Il devient ainsi, le premier fabricant à avoir présenté un smartphone pliable ; loin devant un géant comme Samsung.

Cette présentation est d’autant plus impressionnante que le fabricant n’a rien laissé filtré de son projet avant ce jour. Au regard des défis annoncés qu’ont dû surmonter les autres fabricants et qui justifient leur retard, cette présentation apparaît comme une véritable prouesse.

Que vaut le Royole FlexPai sur le papier ?

Toute la structure de l’appareil a été conçue avec du plastique ; ce qui le rend relativement solide. Ce qui correspond à la promesse de la marque Royole selon laquelle le Royole FlexPai pourra être plié et déplié autant de fois que nécessaire sans se dégrader. Grâce au plastique en effet, l’appareil est à l’épreuve des rayures et des chutes.

  • L’appareil est équipé d’une batterie souple d’une capacité de 3800 mah ; c’est assez pour tenir une journée sans recharge.
  • Son système SoC SnapDragon 855 lui permet de supporter la 5G alors que l’appareil fonctionne sous Android.
  • On retrouve également un double capteur photo de 16 et 20 mégapixels. Elle embarque une RAM de 6 Go.

Le Royole FlexPai a été équipé d’un écran AMOLED d’une taille de 7,8 pouces. Le fabricant Royole est réputé pour avoir fabriqué en 2014 l’écran le plus fin au monde. Celui-ci ne faisait que 0,01 mm d’épaisseur. Le fabricant a récidivé un peu plus tard, avec cette fois un écran 5 fois plus fin.

Celui de la Royole FlexPai fait preuve d’une très bonne ergonomie. C’est l’un des détails les plus appréciables de la marque Royole qui, du haut de ses 6 ans d’existence, s’est faite remarqués comme le spécialiste de l’affichage souple.

Il est équipé d’un capteur d’empreintes digitales et est proposé avec un clavier Bluetooth souple et transparent qui s’enroule sur lui-même.

La navigation est donc tout aussi aisée en mode smartphone qu’en mode tablette. On ne peut pas en dire autant pour la prise en main de l’appareil.

Royole FlexPai, un produit non fini

Il faut s’attarder sur certains détails du Royole FlexPai pour comprendre pourquoi il a été le premier smartphone pliable lancé là où des géants comme Huawei, Motorola ou Apple sont encore en phase de conception.

En effet, la pilule ne passe pas sur certains points, notamment en ce qui concerne le prix. Un peu plus de 1 300 $ pour la version de 128 Go de mémoire et 1 500 $ pour une version de 256 Go de mémoire. Pour un smartphone de cette valeur, l’utilisation du plastique est quelque peu décevante.Pour le passage de la tablette au smartphone, les bords de l’appareil sont maintenus par un aimant. Ni le pliage ni le dépliage ne se font aisément. Il n’est pas très facile à prendre en main. Lorsque l’appareil lance une application accidentellement au moment d’être replié, lors de sa présentation au CES 2019, il y a de quoi se poser des questions, surtout avec des concurrents comme Huawei, Xiaomi et Samsung.

CES 2019 : Premier bain de foule pour le Royole FlexPai
5 (100%) 1 vote
D'autres articles peuvent vous aider :